Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Premier Ministère > Le grand marché Rood Woko de Ouagadougou officiellement inauguré

Le grand marché Rood Woko de Ouagadougou officiellement inauguré

dimanche 19 avril 2009

Le Premier Ministre Tertius Zongo a procédé le jeudi 16 avril 2009 à l’inauguration officielle du marché Rood Woko de Ouagadougou après sa réhabilitation suite à l’incendie qui avait endommagé une partie de l’infrastructure le 27 mai 2003 et qui avait conduit à sa fermeture. D’un coût total de 3.487.034.206 F CFA, les travaux de reconstruction ont été rendus possible grâce à un partenariat dynamique entre l’Etat burkinabè, la Commune de Ouagadougou et l’Agence Française de Développement (AFD).

Le 27 mai 2003, un violent incendie ravageait une partie du marché Rood Woko, occasionnant des dégâts matériels importants et des pertes énormes pour de nombreux commerçants. Rood Woko était en effet le poumon économique de la ville de Ouagadougou.

Après six années d’efforts conjugués, le marché a retrouvé sa physionomie d’antan.

Les travaux de réhabilitation, lancés le 27 août 2007 ont en effet permis :

- la reconstruction du plancher d’étage,

- la reconstruction des boutiques d’étages,

- la substitution des échoppes aux tables

- le réaménagement des secteurs 1, 2, 3, 4 du marché,

- le traitement des abords,

- le réaménagement de l’ancienne halle,

- l’aménagement de la rampe nord,

- la création et l’aménagement de la rampe sud,

- et la réhabilitation générale

L’Agence Française de Développement (AFD) a été la pièce maîtresse de cette réhabilitation avec un prêt de 1.311.912.000 F CFA remboursable en 15 ans et une subvention non remboursable de 2.066.261.400 F CFA accordés à la Commune de Ouagadougou pour le financement des travaux.

Présent à la cérémonie inaugurale, le Directeur Général de l’AFD monsieur Jean Michel Sévérino a souligné l’excellence des liens de coopération qui lient son institution au Burkina. Il a exprimé des sentiments de fierté pour la qualité du travail abattu.

Le Maire de la Commune a pour sa part, retracé les grandes étapes qui ont jalonné le long processus de réhabilitation du marché. Simon Compaoré a évoqué les nombreuses négociations avec l’Agence Française de Développement, négociations qui ont abouti à la signature le 26 janvier 2007 de deux conventions, l’une pour la reconstruction du grand marché et l’autre pour l’aménagement de cinq marchés secondaires dans la ville de Ouagadougou. Le Maire a également souligné l’intervention de l’Etat burkinabè par une subvention de 500.000.000 de F CFA qui a permis la démolition des parties endommagées par l’incendie.

« Aujourd’hui est jour de gloire pour l’ensemble des acteurs, et je suis particulièrement heureux de constater que tous ensemble, Gouvernement du Burkina, AFD, autorités communales, associations et syndicats de commerçants, nous avons tenu le pari de relever ce défi » a dit Simon Compaoré.

Le Maire a saisi l’occasion pour féliciter et remercier tous ceux qui sont intervenus sur ce projet. Il a particulièrement rendu un vibrant hommage au Président du Faso, au Premier Ministre, au Mogho Naba Baongo, au président de la Chambre de Commerce, à l’Agence Française de Développement et à la Brigade Nationale des Sapeurs Pompiers.

S’adressant aux commerçants, Simon Compaoré a dit que « Plus rien ne sera comme avant ». Il leur a énoncé les nouvelles mesures de gestion et de sécurité qui ont été prises. Le Maire a notamment annoncé la création d’une direction dédiée spécifiquement à l’administration de Rood Woko, la mise à disposition d’un spécialiste des questions d’incendie, le recrutement d’un contingent de 50 policiers municipaux, l’informatisation du fichier des commerçants, la transformation du pourtour du marché en une zone piétonne et la souscription d’une police d’assurance. Il a enfin indiqué que des contrats et des cahiers de charges étaient là pour rappeler les droits et devoirs de chaque partie.

La cérémonie a pris fin par la coupure du ruban et la visite de l’infrastructure. Accompagné par l’ensemble des officiels présents, le Premier Ministre a visité toutes les parties rénovées du marché et suivi les explications des techniciens.

Appréciations du Premier Ministre à la fin de la visite :

« Nous devons tous nous réjouir de ce travail qui a été réalisé et salué les acteurs à qui je dis merci. Nous devons nous orienter beaucoup plus vers le développement à la base car lorsque l’on appuie les collectivités, l’on est sûr d’une meilleure participation des bénéficiaires dans la gestion des infrastructures. Tout en réaffirmant sa foi au développement local, le Gouvernement entend rappeler à tous les acteurs la nécessité de travailler dans la discipline, l’ordre et le professionnalisme. Je me réjouis de la volonté affichée par les autorités municipales de conduire la gestion de ce marché dans les règles de l’art et j’invite la population à les soutenir dans cette nouvelle orientation pour faire de Ouagadougou une ville moderne ».

Version imprimable