Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Acutalités > Ministères > Ministère en charge de la formation professionnelle : Ministère en charge de (...)

Ministère en charge de la formation professionnelle : Ministère en charge de la formation professionnelle Basga Emile Dialla échange avec les jeunes de la région du Centre

mercredi 12 juin 2013

Le ministre de la Jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi, Basga Emile Dialla, a bouclé ses tournées d’échange avec les jeunes du Burkina Faso, avec ceux de la région du Centre, le samedi 8 juin 2013 à Ouagadougou. Un face-à-face qui lui a permis d’écouter leurs préoccupations et de proposer des solutions.

Après avoir parcouru les 12 régions du Burkina Faso à la rencontre des jeunes pour échanger et recueillir leurs préoccupations, c’est à Ouagadougou que le ministre en charge de la formation professionnelle, Basga Emile Dialla, a enfin clos son périple. Il a présenté aux jeunes de la région du Centre, le samedi 8 juin 2013 à Ouagadougou, les actions du gouvernement. La jeunesse du Burkina qui représente 70% de la population a pour préoccupations primordiales, le chômage et le sous-emploi, l’insuffisance des financements, les lourdeurs administratives dans le traitement des dossiers.

Le représentant des jeunes de la région du Centre, Mohamed Traoré, a signifié que cette rencontre est la preuve que le gouvernement prend en compte les difficultés que vit la jeunesse d’aujourd’hui en matière d’emploi. A l’entendre, 300 jeunes de la région du Centre ont bénéficié des formations sur le leadership et le management associatif, qui vont leur permettre de s’autoemployer. ‘’A travers ces formations, nous apprenons à la jeunesse, comment avoir accès à des financements sans passer par certaines institutions financières qui demandent parfois des garanties’’, a-t-il ajouté. Le directeur régional de la Jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi du Centre, Hamidou Bancé, a relevé que la vision stratégique du gouvernement est d’impliquer et de faire de la jeunesse, l’élément catalyseur du processus de développement socioéconomique.

‘’Une jeunesse organisée et dynamique est un outil performant d’édification de toute nation et la valorisation de cette ressource est toujours un bon investissement’’, a-t-il dit. Il a par ailleurs, souligné que de nombreuses activités ont été réalisées en 2012. En effet, il faut noter entre autres, l’organisation d’un atelier de validation de la stratégie et du plan régionaux de l’emploi de la région du Centre, l’inscription de 445 jeunes à l’opération permis de conduire, l’actualisation du répertoire des associations de jeunesse. En outre, les 1 000 jeunes qui n’ont pas marchandé leur participation à cette rencontre ont écouté le ministre Dialla, décliner les grandes orientations de son département, les chantiers urgents et les perspectives. Il a confié à ses interlocuteurs que : ‘’Gérer cette jeunesse consciente, exigeante et bien informée n’est pas du tout aisé. Il faut une nouvelle vision, une nouvelle orientation et aller à la création de l’emploi pour les jeunes’’, a soutenu M. Dialla.

Aux préoccupations et souhaits de la jeunesse de la région de Centre, il a donné des réponses appropriées et les a rassurés que des fonds de soutien disponibles sont en train d’être renforcés et le programme spécial de création d’emplois, sera bientôt adopté. En termes de perspectives, le ministre de la Jeunesse, de la formation professionnelle et de l’emploi, Basga Emile Dialla a souligné qu’il y a des programmes qui viennent également d’être lancés, notamment le programme d’appui à la politique sectorielle d’enseignement, de formation technique et professionnelle, le programme d’augmentation du revenu et de promotion de l’emploi. Pour améliorer la gestion de ces fonds, le ministre a insisté sur la bonne gouvernance et un management participatif. Cette rencontre d’échange a été l’occasion de remise d’attestations aux jeunes de la région du Centre ayant pris part à des formations.

Afsétou SAWADOGO

Sidwaya

Version imprimable