Accueil thématique

Dossiers


Recherche personnalisée


Vidéos
PNDES : Ouagadougou veut convaincre pour financer son développement



Abonnez-vous!
La lettre d'information du Gouvernement


Sites Publics

 Présidence du Faso
 Assemblée nationale
 LegiBurkina
 Archives du site du Premier Ministère
Accueil > À la une > Discours du Premier Ministre > Adresse de Son Excellence aux élèves du collège Notre Dame de Kolog-Naaba à (...)

Adresse de Son Excellence aux élèves du collège Notre Dame de Kolog-Naaba à l’occasion de leur visite au Premier Ministère le 05 -07-2012

lundi 9 juillet 2012

Chers fondateurs ;
Chers enseignants ;
Chers élèves.
C’est un honneur pour moi et pour l’ensemble de mes collaborateurs de vous accueillir ce matin au sein du Premier Ministère. Vous vous êtes distinguées comme les meilleures parmi vos camarades et je vous en félicite. J’espère que vous avez été fortement édifiées après votre visite des lieux. Votre choix de visiter les institutions de la République montre tout l’intérêt que vous portez à la connaissance de l’histoire de votre pays et cela est à votre honneur.

En effet, un éducateur disait que « ceux qui oublient l’histoire sont condamnés à la reconstituer ». C’est dire toute l’importance du rôle de l’histoire dans la construction de l’avenir. En vous recevant ce matin, je vois en vous, mes filles ou petites filles et mieux encore, les futures dirigeantes de notre cher pays. En effet, dans quelques années, c’est vous qui allez prendre la relève et conduire les destinées du Burkina Faso.

C’est pourquoi, mes chères filles, je vous encourage à poursuivre et à persévérer dans la recherche de l’excellence. C’est dès le jeune âge qu’il faut chercher à être parmi les meilleurs et une fois cette habitude acquise, l’on bâtit l’avenir avec plus de sérénité. Notre monde actuel, vous le constatez est plus que jamais, fait de compétition et, ce sont les meilleurs qui sont toujours récompensés et vous en êtes la preuve vivante. Sachez que la nation toute entière compte sur chacune de vous car il faut qu’à travers votre savoir et vos connaissances, vous développiez le Burkina Faso pour qu’il soit parmi les pays qui comptent dans ce monde.

Si vous excellez dans les études, cultivez aussi les autres qualités humaines que sont l’humilité, la solidarité, l’audace et l’exemplarité dans le comportement. Retenez que c’est la constance dans le travail et le travail toujours bien fait, la confiance en soi, l’honnêteté, la loyauté sans la servilité et l’intégrité qui vont vous ouvrir les portes de la réussite partout où vous irez.

Le principal défi que vous devez chercher à relever, c’est celui d’être toujours utile à votre pays. Pour être de véritables patriotes, il faut savoir aimer son pays, ses compatriotes et désirer leur bonheur. Le patriotisme, c’est se départir de l’incivisme, de l’intolérance et de tout acte de violation des valeurs républicaines.

Les autorités que nous sommes, avec en tête le chef de l’Etat, accordent une importance particulière à la jeunesse et, autant que les moyens de l’Etat le permettent, nous nous donnons le devoir d’œuvrer non seulement à l’éclosion mais aussi à l’accompagnement et au suivi des jeunes talents. Je vous exhorte donc à toujours aller de l’avant et la nation saura vous témoigner sa reconnaissance.

Je ne doute pas qu’avec les prouesses que vous faites, celles d’entre vous qui ont passé le BEPC ou le Baccalauréat ont réussi. Je vous présente toutes mes félicitations ainsi qu’à l’ensemble de l’encadrement de l’établissement dont les qualités d’éducateurs et de pédagogues certainement, ont produit les résultats que nous célébrons en ce moment. Sur ce, je vous souhaite de bonnes vacances, mais auparavant, si vous avez des questions, des préoccupations, je suis à votre entière disposition.
Je vous remercie.

Version imprimable